iCagenda - Calendar

 

Entre Ciel et Terre

Centre Culturel Grand Marchin
CCM_Ciel-sm
Date: 25/09/2021 14:00

Lieu: Centre Culturel de Marchin

Irma Bauduin, Monique Oger & Ingrid Laurent

Peinture & Céramique

Née d'une rencontre et d'une passion partagée pour l'Autre et l'Ailleurs, cette exposition, baptisée « Entre Ciel & Terre », entend ainsi présenter et faire dialoguer deux facettes artistiques, deux perceptions du monde, distinctes par leur sensibilité mais unies dans leur célébration commune de la nature, de l’émotion.
Les trois artistes tentent, chacune à leur manière, de saisir et de restituer, par des jeux de formes, de matières, de lignes, de couleurs et de lumière, la poésie silencieuse de ces instants du quotidien faits d'introspection, de sourires et de soupirs.

Salles d'exposition OYOU, place de Grand-Marchin 4, 4570 Marchin
Accessible le samedi 25 et le dimanche 26 septembre 2021, de 14h à 18h. Entrée libre.

Présence des artistes pendant la durée de l’exposition.

Irma Bauduin

Après une formation en peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Namur, je me suis orientée vers la céramique et j’ai suivi un cursus complet à l’Académie des Beaux-Arts d’Arlon
(antenne de Marche en Famenne), section céramique sculpturale (Professeur Ana-Belén Montero) puis céramique (Professeur Hugo Meert). J’ai également effectué différents stages : stage de tournage et stage émaux de cendres.
Je travaille essentiellement la porcelaine, matière qui s’est révélée à moi comme une évidence. Rebelle, elle est fascinante par sa blancheur, sa finesse et sa pureté. Se laissant pétrir, malaxer, façonner, elle mémorise cependant chaque mouvement et sublime, à son gré, mes intentions. La porcelaine, au sein de ses limites strictes, possède des possibilités infinies et parle différents langages ; elle exprime pour chacun de nous des sentiments propres, des émotions différentes comme tout Art, permanente en sa présence et éphémère dans sa fragilité. A la cuisson, elle offre le cadeau de sa bienveillance ou manifeste sa souffrance, sa blessure par quelques fissures. Accepter la révélation de la porcelaine sous le feu participe au mystère chaque fois renouvelé. Cette démarche demande patience et humilité. Je respecte ses caractéristiques en l’émaillant d’une glaçure céramique transparente, brillante ou satinée. Parfois, elle ne nécessite aucun traitement autre que la cuisson à 1250°.
Mon inspiration vient de l’observation de la nature, du travail de l’eau, de la terre et du feu laissant çà et là leurs empreintes (coraux, roses des sables, bombes volcaniques) dans notre temps de vie mouvant et fragile mais toujours confiant d’espérance.

Monique Oger

Une « folle » envie de peindre depuis l’adolescence sans cesse reportée à plus tard
jusqu’à la rencontre avec l’Atelier Arts Plastiques du Centre Culturel de Havelange il y a 8 ans. Une révélation, un déclic vers la créativité en toute décontraction et liberté d’expression, un guide vers l’inspiration … mais aussi vers la patience, le lâcher-prise.
Aujourd’hui, je préfère peindre dans la « spontanéité » et le calme de mon atelier.
Je peins par instinct et improvisation.
J’aime travailler ma toile avec de la matière, étudier la réaction des couleurs entre elles, les laisser s’attirer mutuellement, se répondre en transparence ou en réaction avec la matière, fusionner pour exprimer une émotion, une sensation, une humeur.
Au fur et à mesure que la toile évolue, des formes apparaissent et en travaillant le contraste, la couleur et la matière, les éléments entrent en communion les uns avec les autres.
Autant de combinaisons pour rendre des ambiances sans souci de réalisme mais plutôt pour créer du rêve, de l’imaginaire avec une prédilection pour les paysages surréalistes.
Le mental laisse ainsi la place au cœur et au corps (via la main) qui s’exprime en totale liberté dans le moment présent.
Après quelques années de peinture à l’huile, j’ai découvert l’acrylique qui me permet d’autres « audaces », comme de peindre avec une éponge, des spatules ou autres ustensiles….L’essentiel étant de laisser libre cours à l’imagination et à l’émotion qui l’habite pour donner vie à la toile. « Les chemins naissent sous nos pas au fur et à mesure que nous marchons » (Franz Kafka) … Il en va de même pour la peinture.

Ingrid Laurent

L’envie irrésistible de peindre me prit à l’approche de la trentaine.
J’ai suivi mes premiers cours de peinture avec Fernand Pater de Havelange et ensuite avec Luc Perrot à l’Académie des Beaux-Arts de Namur.
J’ai perfectionné mon dessin en suivant la méthode “Dessiner grâce au cerveau droit”.
Je n’ai eu cesse de vouloir apprendre et évoluer en participant entre autres à des ateliers d’Art thérapie.
Pour un jour me lancer et animer des ateliers pour enfants. Ce que je fis pendant 20 ans... 20 ans de contact avec la spontanéité, la joie, la candeur, la créativité sans limites des enfants; mais aussi en partageant les confidences et parfois les souffrances.
Depuis quelques années, je me suis remise à peindre en m’inscrivant à divers ateliers qui enrichissent et complètent “ma palette”. Je suis curieuse et enthousiaste d’appliquer de nouvelles techniques.
Ma peinture, à la base figurative, évolue doucement vers plus d’abstraction, comme une envie d’aller à l’Essentiel.
Mes thèmes de prédilection ou sources d’inspiration sont la nature, le cosmos, le féminin, le spirituel…
La peinture revêt pour moi un caractère “ça crée”, un abandon à ce qui veut surgir, au lâcher-prise et à la spontanéité.

 

 

Toutes les Dates


  • 26/09/2021 14:00
  • 25/09/2021 14:00

Propulsé par iCagenda